Sagesse 2, 23-24. Humilité.
Vous recherchez un exorciste.
Ou une formation !

 " N'appelez personne votre "Père" sur la terre : car vous n'avez qu'un Père céleste". Matthieu 23,9.

 


Vous êtes sur contactpvs.fr. Pour me contacter voir au bas de cette page ou téléphoner au numéro inscrit sur la carte de visite ci-dessous.


Ce site existe depuis 6 ans.

    visites.  M à J Juin 2017  il est 




Prêtre pratiquant le grand exorcisme sur une journée complète à domicile. Ordonné le samedi 25 mars 1989. Presbytériat la veille de Pâques en la  Petite Eglise Catholique d'Utrech Chapelle Saint Dominique. Bergeem op zoom. Monseigneur Van Straten Rohff.
Ancien professeur, ingénieur reconnu par une université Française. le pratiquant n'est pas médecin et s'interdit toutes orientations médicales. Une écoute, de larges commentaires précis sur l'approche ésotérique , une imposition des mains, les prières et les bénédictions en français et latin sont les actions menées et systématiquement expliquées au patient et à son témoin. Au delà de ce rituel précis de désenvoûtement, c'est une initiation rare de très haut rang qui est ici proposée. 

L'exorcisme n'est pas une contre magie.
Le grand exorcisme est extrêmement rare.

L'envoûtement n'est pas à confondre avec un comportement bipolaire ou avec d'autres descriptions répertoriées dans les différentes versions du DSM. (Diagnostic and Statistical Manuel of mental disorders).

L'exorcisme utilise  à la fois le rituel Maximilien  VAn EYNATTEN  (1574- 1631) et l'enseignement ésotérique communiqué au patient et à son témoin qui se doit de prendre des notes. 

Pré requis le patient et son témoin doivent avoir lu ce site. Les deux doivent comprendre qu'une lutte s'annonce pour les trois acteurs le patient, son témoin et l'exorciste.

But : faire prendre conscience.

Objectif : amener une réflexion de qualité et proscrire le doute, l'abandon et la solitude, pour affirmer le soutien, pour savoir mieux refuser l'intrusion.

Finalité : être capable au bout de quelques semaines de pouvoir envisager pour le patient le Lâcher prise par une évolution  de conscience dans la sérénité.

Agir et désenvouter.

Manuale exorcismorum, continens instructiones, & exorcismos ad eiiciendos e corporibus obsessis spiritus malignos




" Le clairvoyant voit l'invisible,
L'initié voit et comprend l'invisible,
L'adepte voit, comprend, explique l'invisible,
L'exorciste comprend, explique et agit sur l'invisible.

L'authentique clairvoyant, voyant, medium est rare.
Le clairvoyant comme le medium est trop souvent celle ou celui que se donne à penser. Il se crée un film et fini par y croire. Il risque de vous accuser de tous les mots (maux) si vous vous inscrivez en contre, ses dires. Car c'est trop souvent un vrai manipulateur et un faux mage ou un faux sorcier.
Le faux est alors toujours sujet au choc en retour car sans toujours le savoir il ou elle utilise des forces qui ne sont pas celles d'un authentique initié.

Oui comme il est dit : Les "médium" et clairvoyants authentique sont rares.

L'initié, si donc c'est un authentique, risque de ne rien vous dire, il vous posera peut-être des questions.

L'adepte vous suggérera un comportement sans insister, vous saurez alors spontanément ce qu'il ne faudrait pas faire.

L'exorcisme qui n'existe que par un changement d'état de conscience peut amener l'exorciste à  pleurer de compassion pour vous.

Bénir c'est apprendre à aimer. Plus vous aimez plus vous avez envie de bénir. Telle est la spirale divine. C'est par l'envie du diable que la mort est entrée dans le monde : ils en font l'expérience. "

D'après Sèverine de la Moppre.



Oui, Dieu a créé l'homme pour l'incorruptibilité, il en a fait une image de sa propre  volonté.  Parce que Dieu a créé l'homme pour l'incorruptible. 


Le monde change. Le modèle économique ne satisfait plus que les très hauts revenus. 
Un nouveau carrefour se présente dans ces années 2009-2017. (Ce texte suivant a été écrit en 2009).

L'accomplissement de soi, devient le moteur plus que le gain. La fin du règne de la quantité au profit de la qualité s'avère.   

Le nouveau paradigme suggère :
  • Une innovation plus humaine et transversale
  • Une intelligence collective des réseaux sociaux,
  • Une économie des singularités
  • Une priorité à l'immatériel,
  • Une valorisation de l'intuition,
  • L'émergence des valeurs féminines et de la créativité.

Nos missions sont de fédérer ces idées simples recentrées sur l'humain.
Ce sont des paroles d'urgence dans l'alliance des contraires.
  • Se laisser être l'un l'autre pour s'inventer les libertés d'aimer à nous tenir qu'à cela seul. 
  • Aimes toi pour que je puisse mieux t'aimer.
  • Aimes moi pour que je puisse t'aimer de m'aimer.
  • Fais tout ce qui est en ton pouvoir pour que j'aime de t'aimer. 
  • Et tout à la réciproque, fasses que dans la vie tout ce qui n'est pas donné soit perdu.
  • Ainsi toi et moi créerons de nouvelles compréhensions par la rupture des sens.<
  • Et dis toi que si tu avais su la leçon, la leçon ne se serait pas présentée mais saches aussi qu'au plus vrai de soi, nul ne peut être sauvé par la croyance de l'autre.
  • Alors, ne pas être serait se commettre sans que tu sois.
  • Que ta parole soit intègre,
  • Que ta confiance soit sur les autres,
  • Que tu fasses toujours de ton mieux,<
  • Et tu sauras ce qui donc en toi serait à l'origine de ce qui t'arrives puisque les autres n'ont sur toi que le pouvoir que tu leur accordes.  
  • Des liens se tissent. Vécus dans l'indicible, l'ineffable, l'impensable, le non dit., des liens se créent. Ils forment l'impriting des scenarii transgénérationnels. Ils nous font dire que les relations transactionnelles orchestrent des situations tétues qui se défèrent déferrent et se déferont qu'à la prise de conscience du renoncement.
  • Ainsi se replace t'on dans la non-différence.<
  • Ainsi dans la symétrie de parité, ce qui devait être la conséquence, le renoncement, n'en serait que la cause expérimentée de la sagesse.<
  • Crois ou crois de ne pas croire, mais regardes combien le modèle, peut engendrer une habitude de pensée cristalisante.
  • Si interpréter c’était donner du sens en vérifiant que l’autre est d’accord sur le sens « accordé » d’unité d’être, alors interpréter et argumenter pourrait bien être une histoire d’amour.